Un petit appartement londonien

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Un petit appartement londonien

Message par Rose Mitchell le Lun 3 Avr - 12:39

- Je vais pas y aller à poil, quand même, goujat !
avatar
Rose Mitchell

Messages : 1080
Date d'inscription : 23/03/2017

Feuille de personnage
Puissance Magique:
82/150  (82/150)
Force Mentale:
66/100  (66/100)
Emploi: Stagiaire Ministère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un petit appartement londonien

Message par Ecole Poudlard 2 le Lun 3 Avr - 12:45

- Lourd.
avatar
Ecole Poudlard 2

Messages : 9602
Date d'inscription : 11/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un petit appartement londonien

Message par Rose Mitchell le Lun 3 Avr - 12:47

Elle referme la porte, s'habille en vitesse, puis ressort, baguette cachée quelque part sur elle.

- Je vous suis !
avatar
Rose Mitchell

Messages : 1080
Date d'inscription : 23/03/2017

Feuille de personnage
Puissance Magique:
82/150  (82/150)
Force Mentale:
66/100  (66/100)
Emploi: Stagiaire Ministère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un petit appartement londonien

Message par Ecole Poudlard 2 le Lun 3 Avr - 12:50

Ousa sur elle ? Ils partiront ensuite.
avatar
Ecole Poudlard 2

Messages : 9602
Date d'inscription : 11/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un petit appartement londonien

Message par Rose Mitchell le Mer 5 Avr - 5:50

Rose est présente dans son appartement.

Elle était revenue en début de soirée, après une attente interminable pour faire soigner son bras, qui était dans un sale état. Le guérisseur qui s'était occupé d'elle avait fustigé son inconscience de ne pas avoir fait traiter son bras immédiatement, mais elle ne pouvait décemment pas expliquer les raisons de cette blessures, ni du temps qu'elle avait passé à la supporter, pour essayer de retrouver les deux criminels.

La jeune femme était présente dans son salon, fait assez rare pour être notifié, car elle passait habituellement le plus clair de son temps dans sa chambre, à lire, à rêvasser. Pourtant, cette fois, Rose avait les yeux grands ouverts, des yeux injectés de sang et accompagnés de lourdes cernes qui illustraient bien à la fois sa peur et son manque de sommeil.

La machine à café avait fonctionné plein tube toute la nuit, et Rose avait cessé de les compter. Elle regardait partout autour d'elle, comme si sa propre ombre allait tout d'un coup surgir pour l'attaquer.

Ils savaient.

Ils connaissaient son adresse, et ils pouvaient revenir à n'importe quel moment pour venir l'étouffer dans son sommeil, voir pire. Un frisson parcourut son échine, en même temps qu'une goutte de sueur froide, en imaginant les sévices qu'ils auraient pu lui faire subir si elle n'avait pas réussi à se défendre la veille.


- Enculé d'illuminés, bande de violeurs ! Jura t'elle à voix basse, désireuse de ne pas se faire remarquer par le voisinage.

Et le ministère, qui semblait ne pas s'en soucier, qui n'avait pas jugé bon de considérer la menace sur le domicile de Rose comme suffisamment importante pour la mettre sous protection. Et si elle n'avait personne pour la protéger, elle le ferait elle même.

Personne pour la protéger, hein ? Inlassablement, ses pensées dérivèrent et le visage angélique d'une voluptueuse femme blonde essaya de s'imposer à son esprit. Pourtant,
les contours de son visage devenaient flous. Le son de sa voix ne résonnaient plus exactement de la même façon dans la tête de Rose que dans ses souvenirs. Le gout de ses lèvres, de sa peau, semblait s'être ternit dans l'esprit de la stagiaire.

Rose se leva de la chaise sur laquelle elle avait passé la soirée, car elle n'en pouvait plus, de rester là, à guetter le moindre mouvement dans l'ombre. Le cliquetis de son horloge commençait à la rendre folle, et elle estima préférable d'aller s'installer dans son lit, préservée dans une enveloppe de calme, avec un peu de musique en toile de fond. Elle démarra son lecteur, et brancha son casque, avant de s'asseoir sur son matelas, adossée au mur, les genoux plaqués sur sa poitrine.




Il ne fallut guère plus que quelques secondes avant que la peine infligée par l'absence d'Anna ne viennent à nouveau hanter les songes de Rose, une peine qui raisonnait dans son cœur comme un inlassable rappel de la solitude de la timide brune.

Elle s'était livrée, corps et âme, littéralement, à Anna, mais elle commençait à se demander si elle avait bien fait. N'avait elle pas simplement été naïve, et considérée une simple amourette de vacances, un simple contact charnel, à la fois passionné et sauvage, comme quelque chose de plus, comme quelque chose de plus primordial à leurs existences mutuelles ?

Elle cacha sa tête entre ses bras, et peina à retenir quelques larmes. Son cœur était lourd, et son esprit, maintenu dans une peur permanente, ne lui laissait guère de place pour l'optimisme, pour l'amour et la confiance. Elle commençait à se faire à l'idée qu'elle ne la reverrait probablement pas, qu'elle n'aurait probablement pas de lettres, que jamais plus le contact de ses lèvres provoquerait en elle ce sentiment de quiétude et de plénitude qu'elle appréciait tant.

Les questions se multipliaient dans sa tête, en même temps que les doutes, et c'est une lutte intense qui s'animait désormais en Rose, entre son cœur pur et innocent, et son esprit fatigué et craintif. L'amour contre le doute, contre la peur.

Elle se sentait stupide. N'avait pas été complètement stupide de croire à quelque chose de plus ? Ou bien, était elle stupide de douter à ce point ? Mais tout de même, cela faisait des semaines, bientôt des mois, qu'elle n'avait pas de nouvelles. La jeune femme avait elle été trop vite à fondé ses espoirs sur cette relation, à s'imaginer, main dans la main avec la femme qu'elle aime, se balader dans les rues de Londres ? Elle avait déjà imaginé toute la scène, lorsqu'elle lui ferait découvrir son jardin préféré, et le désir de voir le visage d'Anna s'illuminer au milieu des fleurs aux couleurs et aux parfums enchanteurs, pour ensuite déposer un baiser sur ses lèvres...

Un mince sourire se dessina sur le visage de Rose. Même avec toute la crainte du monde, cette scène, qu'elle n'avait de cesses d'imaginer, faisait chavirer son cœur, et tressaillir ses doutes. C'était son petit rappel, juste pour elle. Son joker, en quelque sorte. Car lorsqu'elle ravivait cette pensée, les souvenirs de la compagnie d'Anna se faisaient plus clairs, et la tendresse de la française venait soigner son cœur, comme si elle était présente, à sa façon, dans la solitude de cette chambre, et qu'elle la prenait dans ses bras, pour lui murmurer que tout irait bien.

Peut être était elle stupide, pour bien des raisons. Mais elle ne s'en souciait plus, dans ces moments là. Car les souvenirs ravivaient sa passion, son amour et son désir. La douceur des caresses d'Anna, la chaleur de son étreinte, la tendresse de ses mots...
Rose se mit à rougir dans l'obscurité, un sourire béat et niais s'étirant de chaque côté de son visage. Elle était jeune, insouciante, et amoureuse. Anna lui avait apporté tant de choses en si peu de temps, elle lui avait fait découvrir tant de sentiments, de sensations, qu'elle était prête à attendre, encore un peu.

Encore un peu, et une lettre arriverait. Encore un peu, et Anna arriverait. Encore un peu, et elle pourrait serrer la sublime blonde dans ses bras, et entendre sa voix lui murmurer des excuses, qu'elle accepterait sans même réellement avoir besoin de les entendre. Encore un peu, et leurs lèvres se joindront à nouveau, ravivant à nouveau le brasier de leur amour.

Il fallait juste un peu de temps, de patience, et si le destin se montrait clément, de merveilleux moments les attendaient, qu'elles passeraient ensemble. Rose était insouciante, et bien qu'elle savait qu'il était dangereux d'ouvrir son cœur et ses bras à quelqu'un dont elle ne connaissait rien, elle s'en fichait. Tout ce qu'elle voulait, c'était un peu de temps.

Un peu de temps avec elle.  




Rose s'étendit finalement dans son lit, toujours bercée par la musique qui s'infiltraient dans ses oreilles, tandis que ses yeux se fermèrent doucement. Cette fois,
le visage d'Anna était nettement plus clair. Toute la perfection de ce visage, la douceur de sa peau, l'éclat de son regard, les petites fossettes qui se creusaient à chauqe sourire... Plus elle pensait à elle, plus Rose s'embrasait, se consumant dans un mélange de passion et de tendresse. Elle lui manquait. Elle avait envie de le hurler au monde, de le crier à qui veut l'entendre, et même à ceux qui ne le veulent pas. Elle voulait que le monde sache, pour qu'Anna le sache. Mais elle devait se montrer patiente. Après tout, ne dit on pas que patience et longueur de temps font plus que force ni que rage ?

Et puis, seule, elle avait tout le loisir d'imaginer chaque instant qu'elle passerait avec elle, tout en étant habitée par la certitude que la perfection de ces instants excédera de très loin les attentes les plus folles de son cœur amoureux. Il n'y avait pas de crainte à avoir, il fallait simplement tirer de cette attente tous les bienfaits de patience, de la même façon qu'on profite d'un bon vin après des années de conservation, afin d'apprécier toute sa robe, son gout, son caractère sublime et unique.
Rose devait apprendre à apprécier davantage la compagnie de sa bien aimée, et également apprendre à apprécier son absence, pour consommer sa présence avec d'autant plus de passion, de délicatesse et d'attention.

Le premier amour est quelque chose de terrible, à tous les niveaux. Rose avait sous estimé son impact, sur le plan du bonheur, des craintes, des tristesses, des doutes.
Mais elle avait envie de croire qu'Anna en valait la peine, que ce qu'elles partageaient était unique, profond, réciproque.

Lentement, Rose sombra dans les bras de Morphée, en attendant de pouvoir sombrer à nouveau dans ceux d'Anna. Ses rêves, inlassablement, étaient tous habités par la présence de la personne qui habitait son cœur et son esprit, et c'est avec un grand sourire, ainsi qu'un bras dans le plâtre, que Rose s'endormit paisiblement, attendant patiemment demain, attendant patiemment l'amour.
avatar
Rose Mitchell

Messages : 1080
Date d'inscription : 23/03/2017

Feuille de personnage
Puissance Magique:
82/150  (82/150)
Force Mentale:
66/100  (66/100)
Emploi: Stagiaire Ministère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un petit appartement londonien

Message par Erin Ogma le Mer 5 Avr - 12:50

Un doux hululement se fait entendre dans la pièce.
avatar
Erin Ogma

Messages : 441
Date d'inscription : 25/03/2017

Feuille de personnage
Puissance Magique:
62/150  (62/150)
Force Mentale:
52/100  (52/100)
Emploi: Section Ouroboros

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un petit appartement londonien

Message par Rose Mitchell le Mer 5 Avr - 12:52

Rose est sous la douche. :)
avatar
Rose Mitchell

Messages : 1080
Date d'inscription : 23/03/2017

Feuille de personnage
Puissance Magique:
82/150  (82/150)
Force Mentale:
66/100  (66/100)
Emploi: Stagiaire Ministère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un petit appartement londonien

Message par Erin Ogma le Mer 5 Avr - 12:55

Soit, le hibou s'installe tranquillement sur le lit de Rose.
avatar
Erin Ogma

Messages : 441
Date d'inscription : 25/03/2017

Feuille de personnage
Puissance Magique:
62/150  (62/150)
Force Mentale:
52/100  (52/100)
Emploi: Section Ouroboros

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un petit appartement londonien

Message par Rose Mitchell le Mer 5 Avr - 12:57

Elle sort de la douche, et commence à se sécher, avant devenir jusqu'à la chambre, une serviette autour de la taille. Elle remarque le hibou, et tend sa main pour le caresser. A quoi ressemble t'il ?
avatar
Rose Mitchell

Messages : 1080
Date d'inscription : 23/03/2017

Feuille de personnage
Puissance Magique:
82/150  (82/150)
Force Mentale:
66/100  (66/100)
Emploi: Stagiaire Ministère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un petit appartement londonien

Message par Erin Ogma le Mer 5 Avr - 12:58

avatar
Erin Ogma

Messages : 441
Date d'inscription : 25/03/2017

Feuille de personnage
Puissance Magique:
62/150  (62/150)
Force Mentale:
52/100  (52/100)
Emploi: Section Ouroboros

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un petit appartement londonien

Message par Rose Mitchell le Mer 5 Avr - 12:59

Il est tout meugnon cute Rose le caresse quelques secondes avant de récupérer la lettre qu'il doit surement amener, un sourire malicieux sur les lèvres.
avatar
Rose Mitchell

Messages : 1080
Date d'inscription : 23/03/2017

Feuille de personnage
Puissance Magique:
82/150  (82/150)
Force Mentale:
66/100  (66/100)
Emploi: Stagiaire Ministère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un petit appartement londonien

Message par Erin Ogma le Mer 5 Avr - 13:04


Il y a une lettre cachetée attachée à sa patte, sobrement intitulée "pour Rose", écrite avec une calligraphie allongée et soignée.
avatar
Erin Ogma

Messages : 441
Date d'inscription : 25/03/2017

Feuille de personnage
Puissance Magique:
62/150  (62/150)
Force Mentale:
52/100  (52/100)
Emploi: Section Ouroboros

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un petit appartement londonien

Message par Rose Mitchell le Mer 5 Avr - 13:09

Elle détache la lettre avant d'amener au petit hibou une coupole d'eau fraîche. Les mains tremblantes, Rose decachète sa lettre,
le cœur battant la chamade.
avatar
Rose Mitchell

Messages : 1080
Date d'inscription : 23/03/2017

Feuille de personnage
Puissance Magique:
82/150  (82/150)
Force Mentale:
66/100  (66/100)
Emploi: Stagiaire Ministère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un petit appartement londonien

Message par Erin Ogma le Mer 5 Avr - 13:25

La chouette boit tranquillement puis s'envole et va se percher sur l'épaule de Rose avec un hululement de contentement. La lettre est imprégnée du doux parfum d'Anna.

Chère Rose, 

Plus le temps passe et plus je m'en veux de ne pas t'avoir écrit plus tôt. Les événements se sont précipités ici ces derniers temps, et je n'ai pas eu un instant pour moi...mais j'aurais du en prendre un pour toi. Tu te souviens quand je t'ai dit que j'allais déménager ? C'est toujours d'actualité, mais j'ai du m'occuper de quelques imprévus coûteux en revenant de la coupe du monde, ce qui a considérablement retardé ma venue. Sache que je ne t'oublie pas, bien au contraire. J'ai trouvé un job qui paie bien (même si les horaires sont déplorables) et je me tue à la tache pour récupérer de quoi pouvoir enfin venir à Londres. L'envie de te revoir me donne des ailes, j'ai l'impression de pouvoir tout endurer sans fléchir...mais en même temps le souvenir des moments passés avec moi me hante tellement que je me surprends souvent à rêvasser comme une gosse. C'est dire l'effet que tu as eu sur moi...

Quoi qu'il en soit, si tout se se passe comme je l'espère, je serai là d'ici un mois. J'ai hâte de voir à nouveau ton sourire, de sentir la douceur de tes lèvres contre les miennes...tu me manques terriblement. Je t'aime de tout mon cœur, 

Anna

PS : Si tu me donnes ton adresse, j'irai te voir directement en arrivant. Ah, et...le hibou s'appelle Erin. 
avatar
Erin Ogma

Messages : 441
Date d'inscription : 25/03/2017

Feuille de personnage
Puissance Magique:
62/150  (62/150)
Force Mentale:
52/100  (52/100)
Emploi: Section Ouroboros

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un petit appartement londonien

Message par Rose Mitchell le Mer 5 Avr - 13:49

Un sourire ému se dessina sur le visage de Rose, tandis qu'elle parcourait du regard chaque ligne de cette lettre, inlassablement. Elle lisait, relisait, apprenant presque par cœur chaque mot qui la composait. L'écriture était fine, soignée, ennivrante. C'était indubitablement son écriture.

Rose hésita entre geindre, ou hurler de joie. Un mois ? Un mois ?! C'était à la fois court et interminable. Un mois à attendre, pour pouvoir caresser ses cheveux, pour pouvoir goûter ses lèvres et son amour, pour pouvoir étreindre le fruit de son amour dans ses bras. Elle relut la lettre une nouvelle fois. Elle se donnait corps et âme pour elle, se tuait à la tâche, pendant que Rose flânait ça et là. Elle se sentit soudainement honteuse d'avoir éprouvé des doutes, du tourment, alors qu'elle vivait paisiblement dans l'attente du retour de l'amour dans sa vie.

Paisiblement, pas tant que ça, au vu des évènements de la veille, mais ça ne changeait rien aux yeux de Rose. Elle caressa doucement le hibou qui était venu se poser sur son épaule, le regardant avec tendresse, comme si lorsqu'il reviendrait auprès d'Anna, il pourrait lui transmettre infiniment plus qu'une lettre avec ce regard emprunt d'amour et d'impatience.


- Erin, hmm ? C'est un joli prénom, pour un si joli hibou...

Rose esquissa à nouveau un sourire mièvre, et ses joues rosirent. Un mois ? Elle attendrait, patiemment, comptant les jours qui la retenait du bonheur. Elle prit sa plus belle plume, et commença à écrire une réponse, brève, mais lourde de sens.

Ma douce Anna.

J'ai bien reçu ton joli hibou, et j'espère qu'Erin saura amener avec lui toute la joie et la douceur que j'ai pu ressentir en lisant tes mots. J'espère que tu ne te donnes pas trop de mal au travail, car je ne veux pas que tu t'abîmes la santé. Saches que si tel est le cas, je ferais de mon mieux pour te chouchouter et te permettre de te reposer dès l'instant où je te serrerai dans mes bras. Il me tarde de pouvoir m’enivrer du gout de ta peau et de tes lèvres, et de pouvoir passer mes mains sur ton corps si parfait.

Mais je m'égare, à nouveau, comme à chaque fois que je pense à toi. Saches que tu n'a pas à t'en vouloir, c'est plutôt moi qui devrais me sentir coupable, à m'apitoyer sur mon sort pendant que tu t'évertues à gagner de l'argent pour pouvoir te rapprocher de moi. Je ferais en sorte de récompenser tes efforts à la hauteur de ton dur labeur, avec tout mon amour.

Prends soin de toi, et prends ton temps.
Je t'aime,

Rose


Elle écrivit au dos du parchemin son adresse, et comme pour imiter l'attention d'Anna, imprégna légèrement le papier de son parfum, avant de déposer un baiser sur ce dernier. Elle replia ensuite la lettre et l'attacha à la patte d'Erin, avant de le laisser s'envoler après une ultime caresse.
avatar
Rose Mitchell

Messages : 1080
Date d'inscription : 23/03/2017

Feuille de personnage
Puissance Magique:
82/150  (82/150)
Force Mentale:
66/100  (66/100)
Emploi: Stagiaire Ministère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un petit appartement londonien

Message par Erin Ogma le Mer 5 Avr - 13:52

Le hibou hulule puis s'envole, fait une brève pause sur la tête de Rose, et finalement repart par la fenêtre.
avatar
Erin Ogma

Messages : 441
Date d'inscription : 25/03/2017

Feuille de personnage
Puissance Magique:
62/150  (62/150)
Force Mentale:
52/100  (52/100)
Emploi: Section Ouroboros

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un petit appartement londonien

Message par Rose Mitchell le Mer 5 Avr - 13:53

Elle le regardera partir avec une pointe de tristesse, souhaitant presque le suivre, avant de se détourner et de retourner au ministère.
avatar
Rose Mitchell

Messages : 1080
Date d'inscription : 23/03/2017

Feuille de personnage
Puissance Magique:
82/150  (82/150)
Force Mentale:
66/100  (66/100)
Emploi: Stagiaire Ministère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un petit appartement londonien

Message par Rose Mitchell le Dim 7 Mai - 0:05

Rose est présente ce soir dans son appartement, qui n'a pas vraiment changé au cours de l'année écoulée, contrairement à elle. La routine a eu raison d'elle, et elle est rentrée dans le rang. Sa vie se résume à son boulot, son petit ami, -qu'elle fréquente plus par simple ennui qu'autre chose-, ses rares amies, et... son boulot. C'est assez morne, mais ça lui convient pour le moment. Elle est assise dans son lit, à lire un livre.
avatar
Rose Mitchell

Messages : 1080
Date d'inscription : 23/03/2017

Feuille de personnage
Puissance Magique:
82/150  (82/150)
Force Mentale:
66/100  (66/100)
Emploi: Stagiaire Ministère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un petit appartement londonien

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum